Célébration De la Fête Internationale Du Travail Et Des Travailleurs

Pierre NKURUNZIZA a vivement remercié l’Office Burundais des Recettes qui a bien travaillé au cours du premier trimestre de l’an 2018 en collectant près de 212 milliards sur 190 milliards qui étaient prévus

Célébration ce 1er mai de la fête internationale du travail et des travailleurs. Au niveau nationale le numéro un burundais était en province Rutana.

Et en mairie de Bujumbura les festivités étaient  rehaussées par la présence du premier vice-président de la république Gaston SINDIMWO.

Dans son discours relatif à cette fête du travail et des travailleurs, le président Burundais affirme que le ministère du travail et de la fonction publique a redonné l’image  à la commission nationale de recrutement. Et pour éviter le favoritisme  le travail de recrutement sera confié à la commission nationale de recrutement.

Pour les recrutements le président a affirmé que les textes se feront dans la transparence et qu’au cours de cette année 2018 le gouvernement prévoit 1600 nouveaux recrus dans le ministère de l’éducation,  celui du travail, celui du développement communale, de la santé, et sans oublier les remplacements des retraités, de ceux qui sont morts, ou de ceux qui sont partis.

Le président a salué le travail du  ministère du travail et de la fonction publique qui a ouvert 120  écoles des métiers dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage dans toutes les communes du pays et cela pour faire face au chômage qui guette les jeunes qui n’ont pas pu continuer des études ou  pour toute autre personne  qui veut se spécialiser dans ce domaine.

Dans son discours, Pierre NKURUNZIZA a remercié les employés qui se donnent corps et âme pour faire avancer le développement du pays.

Il a  vivement remercié l’Office Burundais des Recettes qui a bien travaillé au cours du premier trimestre de l’an 2018 en collectant près de 212 milliards sur 190 milliards qui étaient prévus. 22 milliards de surplus c’est à dire plus de 12 pourcents, ce qui est une bonne nouvelle dans histoire du pays depuis la création de l’OBR.

Pour les travailleurs qui ont fêté cette journée, ils se disent heureux de fêter la journée internationale du travail et des travailleurs mais demandent à L’État d’encourager les travailleurs en augmentant le salaire pour faire face à la flambée des prix et le niveau de vie qui augmente du jour au jour.

Sandrine Josée BAHATI

Sandrine Josée BAHATI est une Journaliste au Journal Magara Times qui reporte sur la Santé, l'Éducation et les Relations. Sandrine est aussi Présentatrice des Émissions de Santé, de l'Éducation et des Relations à la Radio Magara Times FM. Contact: bjsandrine@magaratimes.com

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.